Koen Snyders

Le 20 décembre 2019, l’ONSS célébrait officiellement son 75e anniversaire lors d’une cérémonie solennelle à la Chambre des représentants. Cette cérémonie constituait le point d’orgue d’une belle année riche en temps forts, tels que l’inauguration officielle de nos locaux rénovés en février et le Forum mondial de la sécurité sociale en octobre.

Le 18 février 2020, le succès de la visite du roi Philippe à l’ONSS permit de clore les festivités en beauté. À l’occasion de cet anniversaire, nos partenaires sociaux et nous-mêmes avons souhaité faire passer le message que, malgré son âge, l'ONSS est une organisation toujours aussi énergique et dynamique.

Qui aurait cru à l’époque que nous serions si rapidement amenés à en faire la démonstration, dans des circonstances aussi difficiles qu’inattendues ?

L'ONSS à l'épreuve du confinement

En effet, à peine un mois plus tard éclatait l’épidémie du coronavirus. L’ONSS, lui aussi, a dû faire face au confinement. Du jour au lendemain, presque tous nos collaborateurs se sont retrouvés à travailler chez eux à temps plein. Heureusement, l’ONSS avait déjà instauré le télétravail quelques années auparavant, de sorte que son organisation n’en a pas été trop chamboulée. Bien sûr, il a tout de même fallu procéder à des adaptations d’un point de vue organisationnel. Les réunions à distance sont devenues la norme et nous avons souffert de ne plus pouvoir voir nos collègues. Nous avons tout de même réussi à assurer la continuité du financement de la sécurité sociale, de tous nos autres processus ainsi que de nos services électroniques. Cela s’est avéré vital pour les 1,2 million de travailleurs ayant reçu une allocation de chômage temporaire.

Soutenir les entreprises

La plupart de nos « clients » directs, les entreprises, ont été rudement mis à l’épreuve par la crise du coronavirus. Certaines d’entre elles sont restées fermées des semaines durant. En réaction à la crise,le gouvernement fédéral a rapidement pris des mesures économiques, notamment le report de paiement des cotisations sociales.

À l’ONSS, nous nous sommes demandé comment soulager au maximum les entreprises. C’est ainsi que nous avons développé, en un temps record, le service en ligne « Check report de paiement » pour leur permettre de vérifier elles-mêmes si elles remplissaient les critères en vue de bénéficier d’un report de paiement automatique. Les entreprises n’ayant pas automatiquement droit à ce report pouvaient introduire une déclaration sur l’honneur dans l’environnement sécurisé du portail de la sécurité sociale. En quelques semaines, le report de paiement a été accordé à environ 75 000 employeurs.

Innover sans cesse

Avec le recul, nous constatons que nous étions déjà bien armés pour faire face à la situation rapidement. Nous récoltons les fruits de la politique de modernisation que nous poursuivons sans relâche. Nos collaborateurs étaient prêts à basculer en mode télétravail à temps plein pendant une longue période. L’application « Check report de paiement » constitue un bel exemple de « recyclage » efficace puisqu'elle a été développée au départ d'une application préexistante (« Check obligation de retenue ») que nous avons adaptée en quelques jours afin de répondre aux besoins de la situation. Quant à la « déclaration électronique sur l’honneur », il s’agit d’une variante d’un des nombreux formulaires mis à disposition dans notre environnement numérique.

Tout ceci nous montre que les efforts fournis par l’ONSS au cours des dernières années ont soudainement pris tout leur sens et nous ont permis de réagir promptement. Ce constat nous encourage à poursuivre dans cette voie de l’innovation tant sur le plan organisationnel que technologique. Car ce n’est qu’en nous réinventant sans cesse que nous serons capables de braver les tempêtes et de maintenir le cap vers notre centenaire.


Koen Snyders
Administrateur général